FR | EN

FR | EN

PARTICIPANTS

YUBEEN KIM

Flûte, 2e prix ex æquo (1er prix non-attribué)  2014

Originaire de Daejon en Corée, Yubeen a commencé la flûte à l’âge de 9 ans. En 2010, il intègre l’école d’art Yewon de Séoul, puis se rend en France, où il étudie depuis 2013 avec Philippe Bernold puis José Daniel Castellon au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Depuis 2010, il multiplie les victoires : 1er Prix du concours Ewha Kyungyang en Corée, Prix spécial au Concours International de Kobe au Japon, 1er Prix du Asia Flute Competition.

 

Yubeen KIM est l’un des deux vainqueurs du 69e Concours de Genève en 2014 où il remporte le 2e Prix ex æquo (1er Prix non-attribué), ainsi que plusieurs prix spéciaux dont le Prix du Public. Il rejoint ainsi la liste d’illustres flûtiste ayant remporté le concours de Genève depuis  sa création en 1939, parmi lesquels Aurèle Nicolet, Maxence Larrieu, Emmanuel Pahud ou plus récemment Silvia Careddu. Quelques mois plus tard, il s’illustre dans une autre grande compétition internationale en remportant le 1er Prix du Concours de Prague.

 

Malgré son très jeune âge, il se produit déjà régulièrement en Corée et en Europe, comme par exemple avec le Bucheon Philharmonic Orchestra in 2013 ou le Chungnam Philharmonic Orchestra in 2015 et bénéficie depuis sa victoire à Genève du soutien accordée aux lauréats, lui offrant de nouvelles opportunités de se produire en concert. Depuis 2017, il occupe le poste de flûte solo du Konzerthaus Orchester Berlin.

VITOR FERNANDES

Clarinette, 2e prix 2018

Vitor Fernandes est déjà considéré, malgré son jeune âge, comme un des meilleurs clarinettistes de sa génération. Élève de la célèbre école ESMAE de Porto, il y obtient un Bachelor avec Nuno Pinto, avant de poursuivre ses études à Genève avec Romain Guyot, au bénéfice d’une bourse de la Fondation Calouste Gulbenkian.

 

Il est lauréat de nombreux concours nationaux et internationaux, dont le Premier Prix du prestigieux concours de Gand en Belgique. 

 

Vitor Fernandes se produit dans de nombreux festivals en Europe ainsi qu’en Chine et aux Etats-Unis. Il joue en soliste avec des orchestres portugais, dont l’Orchestre Philharmonique du Portugal ainsi qu’avec le Chamber Orchestra of Europe.

THEO FOUCHENNERET

Piano, 1er prix 2018

Natif de Nice, Théo Fouchenneret commence à étudier le piano dans sa ville natale avec Christine Gastaud. A 13 ans, il intègre le CNSM de Paris dans la classe d’Alain Planès puis dans celle d’Hortense Cartier-Bresson, auprès de qui il poursuit des études de 3èmecycle. Il suit aussi les cours de musique de chambre de Jean-Frédéric Neuburger et de Yann Ollivo et reçoit les conseils avisés de nombreux pédagogues de renom.

 

Lauréat du Prix Gabriel Fauré en 2013, Théo Fouchenneret se consacre aussi à la musique de chambre et fonde l’Ensemble Messiaen avec lequel il remporte un 1erPrix au Concours de Lyon. Il a déjà une importante activité de chambriste et de soliste et joue avec des musiciens de renom dans de très nombreux festivals en France et en Suisse, ainsi qu’au Liban, en Chine ou au Japon. 

DMITRY SHISKIN

Piano, 1er prix  2018 

Natif de Tchelyabinsk, aux confins du Kazakhstan, Dmitry Shishkin démontre très tôt un don exceptionnel pour le piano, jouant avec orchestre dès l’âge de 6 ans. Trois ans plus tard, il entre à la prestigieuse École Gnessin de Moscou, où il suit l’enseignement de Mikhail Khokhlov, puis au Conservatoire Tchaikowsky de Moscou, où il est l’élève d’Elisso Virssaladze. Il poursuit ses études en Sicile auprès d’Epifanio Comis à Catania.

 

Dès son plus jeune âge, Dmitry Shishkin a remporté de nombreux prix, concours et bourses de tous niveaux, que ce soit en Russie ou à l’étranger. Il est notamment lauréat des concours Busoni à Bolzano (3èmePrix en 2013), Rio de Janeiro (2èmePrix en 2014), Chopin à Varsovie (6èmePrix en 2015), Reine Elisabeth à Bruxelles (Finaliste) et vainqueur du 1erPrix au Concours Top of the World de Tromsø en 2017.

 

Dmitry Shishkin s’est produit en Bulgarie, Allemagne, Croatie, Italie, France, Espagne, Angleterre, Japon, Autriche, Chine, Pologne et a joué avec des orchestres tels que le Virtuosos of Gnesiny Chamber Orchestra, le Moscow State Symphony Orchestra et le Musica Viva Academic Orchestra.

ANASTASIYA DZISYAK

Piano, master de soliste HEM

Anastasiya Dzisyak, née à Uzhhorod, Ukraine, débute le piano à 6 ans à l’école de musique d’Uzhgorod. Dès le plus jeune âge, elle gagne de nombreux concours nationaux en Ukraine.

Entre 2006 et 2010, Anastasiya étudie au College de Musique d’Uzhgorod dans la classe de Marianna Sokach. Pendant ses études, elle gagne de nombreux prix à différents concours en Ukraine (Kiev, Kharkov, Zhytomyr), et participe à des festivals en Norvège, Hongrie, Roumanie, Slovaquie et en Ukraine.

A l’automne 2010, elle entre à l’Académie de musique Lysenko de Lviv dans la classe de József Örmény, d’où elle sort diplomée en 2014. De plus elle étudie auprès de Naum Starkman, Stephen Kovacevich, Hortense Cartier-Bresson, Nelson Goerner, Yury Shadrin, Julia Mustonen-Dahlkvist. En parallèle à ses études, elle donne de nombreux concerts comme soliste et en musique de chambre.

En juin 2017, Anastasiya Dzisyak obtient son Bachelor à la Haute Ecole de Musique de Genève (HEM), accompagné du prix Maurice d’Espine. Aujourd'hui Anastasiya Dzisyak est étudiante en 2e année de Master de soliste dans la classe de Cédric Pescia.

MARIANNA ZOFIA

BEDNARSKA

Percussion, master de soliste HEM

Marianna Bednarska est une jeune percussionniste polonaise. Elle a démontré son talent musical dès son plus jeune âge. Après avoir obtenu son diplôme avec mention dans la classe de percussion de Henryk Mikolajczyk à l'école secondaire de musique Karol Szymanowski à Varsovie et le diplôme de licence avec la meilleure note dans la classe de Marta Klimasara à la Staatliche Hochschule für Musik und Darstellende Kunst à Stuttgart. Elle poursuit actuellement un Master en interprétation musicale solo avec Philippe Spiesser à la Haute école de musique de Genève.

 

Marianna Bednarska est déjà une percussionniste reconnue. Elle a remporté 21 premiers prix dans des concours nationaux et internationaux de percussions, où elle a obtenu les meilleures notes des jurys pour sa musicalité et sa technique exceptionnelles. Les prix les plus importants ont été remportés lors des concours de percussions et de marimba suivants :  2ème Prix et Prix Spécial 'Meilleure interprétation d'une composition belge' au Concours Universel Marimba de la Reine de Belgique (Belgique 2017), 1er Prix et le Prix Spécial Pize au Concours International de Percussion à Northwestern (Chicago, USA 2016), 1er Prix et Prix Spécial du Bayerischer Rundfunk au Concours International de Marimba à Bamberg (Allemagne 2016), 1er Prix au Concours International de Marimba à Paris (France 2009), 1er Prix au Concours International de Marimba à Fermo (Italie 2008) et 1er Prix et Prix Spécial au Concours International de percussion à Plovdiv (Bulgarie 2007). Elle a été finaliste au Concours national Eurovision "Jeune musicienne de l'année 2009".

 

Marianna Bednarska a participé à de nombreuses masterclasses internationales, s'inspirant de virtuoses de la percussion tels que Keiko Abe, Katarzyna Myćka, Marta Klimasara, Philippe Spiesser, Gordon Stout, She-e Wu, Andrei Pushkarev, Christopher Lamb,Stanisław Skoczyński, Jean Geoffroy, Momoko Kamiya, Ney Rosauro, Svet Stoyanov, Rainer Römer, Anders Astrand, David Friedman, Ludwig Albert et plusieurs autres.

 

En tant que soliste, Marianna Bednarska a donné des concerts dans de nombreuses salles de concert prestigieuses en Pologne et à l'étranger (Danemark, Allemagne, Autriche, Belgique, Belgique, France, Suisse, Bularie, Italie, Ukraine et Etats-Unis), ainsi qu'avec des orchestres tels que Sinfonia Varsovia sous Volker Schmidt-Gertenbach, Aalborg Symphony Orchestra sous Henrik Vagn Christensen, Polish Radio Orchestra in Warsaw sous Łukasz Borowicz, International Chamber Orchestra of Washington sous Masatoshi Mitsumoto.

 

Marianna Bednarska a reçu de nombreuses bourses importantes du gouvernement polonais, de la Fondation Sinfonia Varsovia et de la Kunststiftung Baden-Württemberg. En 2013, Marianna Bednarska a reçu le prix de l'amitié polono-danoise pour ses liens étroits avec la vie musicale danoise, qui ont culminé avec l'enregistrement sur CD des quatre Concertos Marimba d'Anders Koppel (DACAPO Records, 2014), qui ont été très bien reçus en Pologne comme à l'étranger (The New York Times, Gramophone, Deutschlandfunk, Fanfare Magazine).

 

mariannabednarska.com/en/

NATANAEL FERREIRA DOS SANTOS

Alto, master de soliste HEM

Natanael Ferreira Dos Santos a commencé ses études musicales par le piano à l'âge de 9 ans. A ses 12 ans, il passe à l'alto, en auto-didacte et avec l'aide de son oncle, chef d'orchestre. Il rejoint ensuite l'Orchestre des jeunes de Goias en tournée autour de l'Europe comme alto solo. Quelques mois plus tard, il participe à des festivals internationaux et obtient une bourse d'études à l'Académie de São Paulo Symphony Orchestra.

 

En 2013, il remporte le 1er prix au Festival d'hiver "Campos do Jordão" au Brésil et, en 2014, il rejoint la classe de Miguel da Silva à la Haute école de musique de Geneve, où il poursuit aujourd’hui un master de soliste.

 

En 2015, Natanel Ferreira remporte le prix de l'Académie Ravel et joue avec de grands solistes tels que Régis Pasquier, Miguel da Silva, Henri Demarquette et Mischa Maisky. Il reçoit également des conseils de la part d'Atar Arad et de Tabea Zimmermann.

 

Actuellement , il se produit lors de plusieurs concerts en tant que soliste et en musique de chambre en Suisse, en Belgique et en France. Il est membre du Aurora Piano Quartet, en résidence au Proquartet, et  à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth à Bruxelles. 

 

En 2018, Natanael Ferreira est lauréat du concours Rahn Musikpreis Kultur Fonds et est invité pour plusieurs concerts dans le cadre "La belle saison" et de la "Folle journée de Nantes". Il sortira son premier disque avec le clarinettiste Vitor Fernandes et le pianiste Elio Coria.

 

Natanael joue un alto de la Fondation El Pasito et est soutenu par l’Académie Villecroze.

natanaelferreira.com

STEPHANIE GUERIN

Mezzo-soprano, master de soliste HEM

Stéphanie Guérin découvre le chant au sein de la maîtrise de Notre Dame de Paris. Après l’obtention d’un diplôme d’ingénieur, elle fait le choix de la musique et entre à la Haute école de musique de Genève où elle étudie actuellement en master soliste dans la classe de Maria Diaconu.

 

Dans le cadre de son école, elle interprète Katherine dans Kiss me Kate de Cole Porter (2017) sous la direction de Nader Abassi et Christian Räth. Elle travaille également avec Leonardo Garcia Alarcon, sous la direction de qui elle chante le Requiem de Mozart (alto solo, 2017). Avec la Hochschule für Musik und Theater de Hambourg, elle interprète Ruggiero dans Alcina de Haendel (2018) dirigé par Willem Wentzel et mis en scène par Philipp Himmelmann.

Stéphanie participe à de nombreuses masterclasses en France, en Angleterre et en Allemagne, avec François Leroux, Della Jones, Dame Emma Kirkby, Regina Werner, Heidi Brunner. Elle est lauréate du Xe concours de Lied & Mélodie de Gordes ainsi que de la bourse Mosetti 2018- 2019 et reçoit la bourse du Cercle romand Richard Wagner 2018.

En octobre 2018, Stéphanie a fait ses débuts à l’opéra de Lausanne dans le rôle de Dorabella dans Cosi fan tutte de Mozart.

www.stephanieguerin.com

© 2017-20 par Concours  de Genève. Créé avec  Wix.com